You are here: TR » Qui sommes-nous ?

Oct05

2004 : il était une fois...

Comme dans tous les contes, les origines sont un peu floues. Des rumeurs parlent d'anciens membres du club de robotique de l'X, d'autres de nostalgiques de celui de l'ENST, d'autres encore tout simplement de passionnés... Personne ne sait vraiment. Ce qui est sûr, c'est qu'en septembre 2004, la magie a opéré : un nouveau club de robotique s'est monté.

Pas celui de l'ENST, ni celui de l'X ou de l'ENSTA. Non non ! Un club indépendant, une équipe de potes de diverses écoles, tous animés par la même passion : la robotique. AreaBot, première équipe multi-écoles (toutes membres de ParisTech) était née !

En 2008, Aréabot devient Télécom Robotics. Et par la même occasion, nous sommes officiellement reconnus comme association d'intérêt général à but éducatif et scientifique.

Une compétition de haut niveau

Pourquoi une association de robotique étudiante?
Tout d'abord, pour le plaisir. Mais aussi pour LA compétition !

EurobotOpen est une compétition de robotique européenne, plus connue en France sous le nom de coupe de robotique E=M6.

Chaque année, le niveau de cette compétition s'élève, à mesure que la concurrence se fait de plus en plus rude. Rares sont les écoles d'ingénieurs et les IUT qui ne sont pas représentées lors de cette compétition.

Cette année (2008), c'est à la construction que les robots doivent jouer : un terrain de jeu est parsemé de pièces de couleurs bleu et rouge. Deux robots, s'affrontant en match, doivent rammasser ces picèdes, et les empiler sur une zone au centre de la table de match de façon à construire des ponts. Le meilleur constructeur gagne !

ParisTech

Le groupe de base s'est ainsi constitué autour de l'ENST, rejoint par des étudiants de Polytechnique, de l'ENSTA, de l'ENSAM et de l'ENPC. Au moins un représentant de chaque école est d'ailleurs membre du conseil d'administration.

En regroupant des étudiants de ParisTech, nous obtenons une diversité de profils que seule la robotique pouvait réunir. Cette diversité de profils est même recherchée, et fait notre ciment.
Forts de la diversité et des compétences de chacun, nous pouvons chacun nous concentrer sur ce qui fait notre spécialité et notre force.

En 2008, l'association change de nom et devient officiellement Télécom-Robotics, l'association de Télécom ParisTech. Mais si nous y sommes hébérgés, nous gardons notre ouverture et tous les gens sont les bienvenus !

Des étudiants? des ingénieurs!

Électronique embarquée, microprocesseurs, FPGA, mécanique, programmation, systèmes d'exploitations, temps réel, applications distribuées, vision artificielle, automatique, mécanique, télécommunications, électronique de puissance, gestion de projet, gestion de budget...
Pas question de faire du bricolage: Le statut d'étudiant n'interdit pas de travailler d'ores et déjà comme des ingénieurs; nous devons ainsi apprendre à concevoir un système de qualité, avec des techniques et des méthodes de conception industrielles. Chaque aspect du robot est discuté, décortiqué, analysé et simulé avant sa réalisation pratique.

Les objectifs sont multiples : tout d'abord s'amuser ! Comme du légo ou des trains électriques, version scientifique et grandeur nature. Mais notre optique est aussi différente de certaines autre équipes : nous construisons tout nous même, avec les moyens du bord. Pourquoi ? Pour apprendre ! Parce qu'il n'y a qu'en concevant et en faisant qu'on apprend vraiment. Et là, Système D et ingéniosité obligatoires... Bref, un avant-goût de la vie active !

Mais les études ne sont jamais trop loin : des enseignants des écoles associées assurent un encadrement pédagogique du projet, et permettent ainsi de valider certaines parties du projet comme une partie intégrante du cursus.

Apprendre, innover, échouer, progresser, gagner...

La compétition n'est pas notre objectif : c'est seulement un moyen d'apprendre ! Chaque aspect du robot est prétexte à échange. Les anciens, avec plusieurs participations à leur actif, prennent sous leur aile des plus jeunes qui participent pour leur première fois. Les idées les plus farfelues peuvent en sortir : mais surtout l'idée originale, qui fera la différence le jour J pourra bénéficier du savoir faire de tous.

Association loi de 1901

Plutôt que de construire notre activité au sein d'une association d'étudiant, au cadre juridique trop restrictif, nous avons préféré nous constituer en association loi de 1901 à but pédagogique.

Déposée en la préfecture de Paris, et officiellement reconnue association d'intérêt général à but éducatif et scientifique, Télécom Robotics peut recevoir les dons des particuliers et des entreprises sous un régime fiscal avantageux.